Mode public | Connexion 

Le partenaire des agences de voyage, des tours opérateurs et des autocaristes pour
l'organisation des voyages de groupe dans les Caraïbes, l'Océan Indien et la Polynésie
       
 

POLYNÉSIE : Iles de la Société
Les Iles et les Villes

[ Voir la carte ]

Bora Bora

Bora Bora : île de Polynésie française aux plages paradisiaques Bora-Bora est une des îles Sous-le-Vent de la Polynésie française. Elle est située dans le Pacifique sud, à 260 kilomètres de Tahiti et de sa capitale Papeete. Son véritable nom est Pora Pora qui signifie « première née ». Ce terme vient du fait que l'île se soit formée à partir d'un volcan sorti des eaux il y a treize millions d'années. L'île, avant sa découverte par le navigateur Roggeveen en 1722, était occupée par les Polynésiens qui l'appelaient « Vava'u ». James Cook y débarque en 1769 et lui donne son actuel de Bora Bora. En 1842, l'île passe sous protectorat français. Pendant la seconde guerre mondiale, entre 1942 et 1946, les troupes américaines y installent une base militaire. De nombreux vestiges comme des batteries anti-aérienne, des blockhaus et la piste d'atterrissage subsistent toujours aujourd'hui. L'île de Bora Bora offre un cadre idyllique. Le volcan s'est peu à peu enfoncé et il est aujourd'hui bordé par un superbe lagon et une barrière de corail. Le mont Otemanu qui culmine à 727 mètres, Pahia à 661mètres et Hue à 619 mètres surplombent le lagon et ses magnifiques couleurs.

Ce paysage de rêve a naturellement très rapidement attiré les touristes à la recherche de destinations paradisiaques pour leurs voyages. Le premier hôtel ouvre en 1961 et depuis, l'île n'a cessé de développer les constructions hôtelières. Ce développement, constitué de constructions comme les fameux bungalows sur pilotis, n'a pas altéré le paysage ni l'atmosphère agréable de l'île. En novembre 2007, Bora Bora a même reçu une Marianne d'Or récompensant son action dans la protection de l'environnement.

De nos jours, cet archipel du bout du monde compte une vingtaine d'établissements hôteliers, du plus simple au plus luxueux et accueille quelques 20 000 touristes qui décident chaque année de voyager à Bora Bora. Côté restauration, en dehors des hôtels, quelques restaurants et snacks, principalement situés dans le sud de l'île, proposent une cuisine souvent à base de poissons. Presque tous les hôtels de l'île sont ouverts à la clientèle extérieure souhaitant déjeuner ou dîner, parfois sur réservation. Les restaurants des hôtels offrent une gastronomie variée, de la cuisine occidentale en passant par la cuisine chinoise ou les spécialités polynésiennes. Les hôtels organisent également des soirées polynésiennes avec spectacle de danses traditionnelles. L'île possède quelques sites à visiter comme les vestiges de la seconde guerre mondiale ou les quatre « maraes », des temples" à ciel ouvert situés tout autour de l'île. L'attrait principal de Bora Bora réside dans la beauté de ses plages comme celle de Matira, au sud de l'île sur la pointe du même nom.
bora bora

Il est également possible de participer à des excursions sur terre ou sur le merveilleux lagon, d'admirer la faune sous marine avec des palmes, un masque et un tuba, de faire du shopping dans les boutiques de perles et les galeries d'art ou tout simplement de profite de la douceur de la vie polynésienne. L'île de Bora Bora est souvent visitée avec d'autres îles. L'idéal est de prendre un billet d'avion pour une dizaine de jours. Le vol international arrive à Papeete : on peut prévoir trois nuits à Tahiti, trois nuits à Moorea et la fin du séjour à Bora Bora. A noter : l'explorateur Paul-Émile Victor a vécu sur l'île à partir de 1976 et s'y est éteint le 7 mars 1995.
 
Tahiti

Tahiti est la plus grande île de la Polynésie française, dans le sud de l'océan Pacifique. Elle fait partie des îles du Vent dans l'archipel de la Société.

Si Tahiti Nui (la grande île) vous réserve de nombreuses possibilités d’excursion (plongée, bien sûr, mais aussi safari 4X4, golf à Papara, canyoning à Hiti'a'a, surf à Papeno'o ou kayak de mer), Tahiti Iti, sa petite sœur discrète, regorge de nombreux  trésors empreints d’une aura de légende. Vous les découvrirez en suivant les étroits sentiers ombragés de la presqu'île, entre la mer et les tumu māpē  (châtaigniers polynésiens) qui s’enfoncent dans la région Te Pari vers les pétroglyphes de Vai'ote et jusqu’aux tambours du demi-dieu Hono 'Ura.
 
Bien plus qu’un lieu d'arrivée et de départ international vers les fabuleuses îles environnantes, Papeetē, capitale de Tahiti, offre de nombreux trésors: son marché coloré, ses musées…. sa vie nocturne et ses animations culturelles dont le traditionnel "Heivā i Tāhiti" offriront à tous un dépaysement total de folklore, de chants, de couleurs, de douceurs et senteurs.

A la recherche de sorties nocturnes lors de votre séjour en Polynésie, Tahiti est l'île qu'il vous faut ! Bars et night-clubs y sont ouverts le soir et plus particulièrement le week-end ainsi que de nombreux restaurants qui vous feront découvrir une gastronomie riche des diversités culturelles, où les visiteurs n'auront que l’embarras du choix.
Les grands hôtels offrent souvent deux types de restauration, rapide et gastronomique, et organisent des soirées autour de généreux buffets, agrémentés de spectacles de danses dans lesquels se produisent les meilleurs groupes.

Autre originalité de Tahiti, les roulottes, sortes de restaurants ambulants, qui officient le soir, sur la place Vaietē. Elles offrent une restauration simple et rapide composée de grillades, de plats chinois, pizzas, crêpes, à prix modérés.

 
Moorea
 

Moorea, jadis nommée Aimeho (ou Eimeo), émergée des eaux il y a trois millions d'années, a la forme d'un trident avec ses deux baies splendides (Cook et Opunohu). Elle compte 12000 habitants concentrés dans de nombreux villages autour de la côte -Maharepa, Paopao, Haapiti, Afareitu, Vaiare- pour une superficie de 134 km².

Moorea est située à 17 km de Tahiti et est fréquemment appelée "l'île sœur". Elle compte 8 montagnes, dont le mont Tohiea culminant à 1207 m. Le nom de Moorea (lézard jaune) proviendrait de la légende selon laquelle un énorme lézard jaune aurait ouvert de deux coups de queue les baies d'Opunohu et de Cook.

 
Raiatea et Taha'a

 

 Ra'iātea, berceau de la religion polynésienne recèle des trésors archéologiques comme les marae, témoins d’une histoire et d’une culture riches et encore bien présentes. Deuxième étape de la célèbre course de pirogue « Hawaiki nui va’a », l’île sacrée fait également la joie des amateurs de plongée et de randonnées.

Ra'iātea la sacrée offre l’atmosphère magique d’une l’île parcourue d'incantations religieuses et magiques de toutes sortes. Deuxième île de l’archipel de la Société par sa taille, elle a été le centre religieux du "Triangle polynésien". Elle en garde des traces encore bien visibles comme le célèbre complexe religieux de Taputapuātea. C’est aussi le paradis des plaisanciers, attirés par les couleurs turquoise du lagon, la beauté des baies et le confort de la marina.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent non seulement découvrir la fabuleuse épopée de “l’île sacrée”, mais également s’adonner aux plaisirs de la randonnée. L’un des parcours incontournables est celui qui mène au mont Temēhani, 772 m d’altitude. C’est sur les hauts de ce lieux mythique que pousse l'étrange tiare 'apetahi dont les pétales s'arrangent telle une main et qui éclot au petit matin dans une symphonie de petits claquements très curieux.

Depuis le cratère de Fa'aroa ( du nom de la seule rivière navigable de Polynésie ) en passant par ses nombreuses cascades,  de multiples excursions vous feront parcourir les montagnes majestueuses qui découpent l’île.

Dans les vallées de 'Ōpoa, vous pourrez visiter la plus grande plantation de vanille de Polynésie.  

Ra'iātea recèle de nombreux trésors, tant terrestres que sous-marins comme l’épave du “Nordby” où règne une grande diversité de coraux multicolores.

Une légende raconte que Ra'iātea aurait été détachée de Taha'a, qui ensemble ne formaient qu'une seule île, par une anguille sacrée possédée par l’esprit d’une princesse. (D'après Valérie Macon, La dépêche de Tahiti).

Enceinte par le même récif et plongée dans le même lagon que Ra'iātea, Taha'a de part son relatif isolement a su préserver une forte authenticité, des traditions vivantes de la Polynésie d’autrefois. Calme et repos, mais également ballades en montagne et excursions sur les motu (îlots) y attendent le visiteur.

Paradis enchanteur exposé sur un lagon d’émeraude entouré de motu, îlots aux superbes plages de sable blanc, Taha'a est un ancien volcan dominé par le mont 'Ōhiri (598 mètres), au panorama exceptionnel. Entaillée par des vallées profondes qui lui confèrent sa forme échancrée, cette île sauvage est également réputée pour le pittoresque de ses sites archéologiques que dissimulent les cocotiers, fougères et graminées fleurissant jusqu’au sommet des crêtes.

« L’île vanille », surnommée ainsi en raison de cette précieuse orchidée qui prospère dans ses nombreuses plantations, est imprégnée de l’arôme enivrant de ces gousses qui parfument le littoral et les petits villages bordés d’hibiscus nichés dans ses collines.
 
Huahine

 

Huahine est un vaste jardin tropical où nature et culture se marient pour offrir de nombreuses possibilités d’excursions (4x4, pirogue, cheval, visites archéologiques, jardin botanique, ..)

Bercées par les fabuleuses épopées du Grand navigateur et demi-dieu Hiro qui coupa avec sa pirogue l’île de Huahine en deux, Huahine Nui la grande et Huahine Iti la petite sommeillent sur un lit de corail au rythme du soleil et de l’océan.
L’« île femme » déborde d’une sensualité sauvage et mystique qui la rend exceptionnellement envoûtante: ses pentes veloutées à l’exubérante végétation tropicale, son lagon-miroir reflétant les coraux phosphorescents qui jonchent les fonds marins et ses nombreuses plages de sable neige enveloppent Huahine d’une aura de grâce et de séduction.
Riche en vestiges archéologiques et notamment en marae ou enceintes religieuses des anciens polynésiens, l’île vibre encore d’un passé rempli de mystères.
Une visite au temple de Horohaehae sera l’occasion pour le visiteur d’éprouver l’authenticité intacte et charmeuse de Huahine.
 
C’est à Huahine Nui que se trouve Fare, le village administratif  principal de l’île. Les habitants nonchalants se posent à l’ombre des grands amandiers et des flamboyants, et accueillent les visiteurs parmi les arômes de vanille, cocos, bananes ou melons qui parfument les quais. Des grappes de poissons multicolores pêchés dans le lagon  pendent déjà, accrochées aux arbres.
 
Rangiroa
   
 

 
   
   
 

Descriptifs et photos non contractuels
Pour toute demande personnalisée : groupes@islandconsulting.fr
 
         
© Island Consulting 2009 - Déclaration CNIL n°1180616 du 08/07/2006